FOSCAO-CI

Forum de la Société Civile d'Afrique de l'Ouest

Communiqué de presse du FOSCAO-CI relatif à la vente des migrants en Libye

« Le FOSCAO-CI s’inquiète de la vente des migrants  en Libye »

Depuis ces dernières années la migration irrégulière vers l’Europe  a pris une proportion inquiétante avec la traversée du désert et de la méditerranée.

Malheureusement sur la route de cette aventure périlleuse, les candidats à la migration irrégulière sont sujets à toutes sortes de violations de droits humains telles que la traite des migrants et les pires formes de travail, des emprisonnements, des extorsions etc.
Le FOSCAO Côte d’Ivoire a appris  avec consternation la vente aux enchères de certains migrants en terre libyenne  suite à un reportage de la chaine  américaine (CNN).
Le FOSCAO Côte d’Ivoire condamne fortement cette pratique rétrograde qui rappelle les heures sombres de notre histoire.
Il convient de rappeler que conformément à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme notamment en son article 4, « Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude ; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes ».
Le Forum de la Société Civile de l’Afrique de l’Ouest section Côte d’Ivoire  reprouve cette pratique inhumaine et demande l’ouverture d’une enquête internationale en vue de situer les responsabilités et traduire en justice les coupables.

Aux Etats africains

  • Prendre les dispositions nécessaires dans chaque pays pour poursuivre et condamner tous commanditaires et pratiquants de vente des migrants ;
  • Se mobiliser autour de la Libye en vue de mettre fin au trafic illicite des migrants et à toutes les formes de dérives qui en découlent.

A l’Etat de Côte d’Ivoire

  • Poursuivre les actions de rapatriement déjà entamées en mettant un point d’honneur sur la réintégration socioéconomique des migrants retournés ;
  • Revoir la politique d’insertion des jeunes en valorisant les métiers du secteur informel.

A la société civile

  • Poursuivre les activités de sensibilisation des populations sur la migration irrégulière et participer aux activités d’intégration des migrants de retour ;
  • Se mobiliser pour l’accueil des migrants retournés et leur apporter aide et assistance.

Aux population

  • Accepter les migrants retournés dans les différentes familles et participer à leur resocialisation ;
  • Décourager toutes les tentatives à la migration irrégulière des jeunes et participer à leur encadrement.