FOSCAO-CI

Forum de la Société Civile d'Afrique de l'Ouest

Atelier d’évaluation de la mise en œuvre des recommandations issues de l’examen periodique universel de la Côte d’Ivoire de décembre 2009

Cet atelier d’évaluation de deux (02) jours, Mercredi 28 et Jeudi 29 Août 2013, au CERAP/ Abidjan-Cocody est une  initiative des organisations de promotion des droits de l’homme que sont : le CEFCI, la LIDHO,  le Club UA-CI, le MIDH  et la CIDDH avec l’appui technique du Ministère de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques.

Cette initiative fait suite à la volonté de ces organisations de promotion des droits de l’Homme et du Ministère de la Justice, des Droits de l’Homme et des Libertés Publiques, d’aider la Côte d’Ivoire à se conformer aux mécanismes internationaux dont l’Examen Périodique Universel (EPU).

En effet, lors du premier cycle de l’EPU, la Côte d’Ivoire a été examinée en décembre 2009 à travers la présentation d’un rapport. Après cet examen, plusieurs recommandations ont été faites à la Côte d’Ivoire, dont 108 ont été acceptées.

La mise en œuvre de ces recommandations, comme l’exige le mécanisme de l’EPU, doit faire l’objet de suivi par l’Etat, les Organisations Non Gouvernementales et la Commission Nationale des Droits de l’Homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI).

Aussi, avant l’examen de la Côte d’Ivoire pour le second cycle en 2014, est- il nécessaire qu’une évaluation des recommandations de l’examen de 2009 soit faite avec l’implication des différentes parties prenantes.

L’objectif principal de cet atelier était d’évaluer le niveau de  mise en œuvre des 108 recommandations acceptées par la Côte d’Ivoire et de manière spécifique de :

  • Informer la communauté des défenseurs des droits de l’Homme (Les organisations de promotion des droits de l’Homme, la CNDHCI et les points focaux droits de l’Homme des Ministères techniques) sur les recommandations issues de  l’EPU de la Côte d’Ivoire ;
  • Evaluer le niveau de  mise en œuvre des recommandations issues de l’EPU 2009 de la Côte d’Ivoire ;
  • Mettre en place une stratégie  de suivi de la mise en œuvre des recommandations de l’EPU pour le second cycle prévu en Avril – Mai 2014.

L’atelier qui a bénéficié de l’appui financier du Service de Coopération et d’Action Culturelle/ Ambassade de France et de la Division des Droits de l’Homme de l’ONUCI, a été meublé par une cérémonie d’ouverture,  quatre (04) communications suivi d’échanges, des travaux en atelier suivi de leur adoption en plénière et une cérémonie de clôture.

Une trentaine d’Organisations Non Gouvernementales ivoiriennes de promotion des Droits de l’Homme dont FOSCAO-CI, des représentants de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDHCI)  et les points focaux Droits de l’Homme des Ministères techniques, ont pris part à cette importante activité.